Skip to content
Advertisements

CategoryECONOMIE

Actua.Commentée 2/12 une autre manifestation pacifique sans violence prévue le 19 déc par le Rassop. Daniel NSafu Sort de l’hôpital en Bonne santé Première photo de entouré de JM Kassamba Télé 50 Collabo et Papa Molière…. Jean Mark Kabund Très Grave a L’hôpital. Bruno Tshibala Distribue de l’argent dans la Rue. Schekinah Katalay Défend les mamans de la RDC

Actua.Commentée 2/12 une autre manifestation pacifique sans violence prévue le 19 déc par le Rassop. Daniel NSafu Sort de l’hôpital en Bonne santé Première photo de entouré de JM Kassamba Télé 50 Collabo et Papa Molière…. Jean Mark Kabund Très Grave a L’hôpital. Bruno Tshibala Distribue de l’argent dans la Rue. Schekinah Katalay Défend les mamans de la RDC

Actualité Commentée: 30/11/17 Felix Tshisekdi c’est une erreur stratégique demande Pardon, JC Kabund abetami grave

Je n’aurai pas dû attendre l’arrivée des combattants, c’est une erreur stratégique demande Pardon, JC Kabund abetami grave

Critiqué notamment sur les réseaux sociaux pour n’avoir pas participé à la (tentative de) marche, contrairement à Jean-Marc Kabund et Martin Fayulu, Félix Tshisekedi évoque un problème de timing et de stratégie.

« Entre Kabund, Fayulu et moi, je suis celui dont la résidence est plus proche du siège du parti. Et vous avez vu le dispositif déployé par la police. Je voulais venir avec les combattants. Kabund est sorti un peu plus tôt, et c’était bien fait. Moi, j’ai attendu que les jeunes se réunissent pour aller ensemble avec eux, comme convenu, mais ce n’était pas la bonne stratégie. Quand les jeunes commençaient à arriver,  ils ont été violemment chargés par les policiers qui m’ont bloqué à l’intérieur de mon domicile. Ils m’ont empêché de sortir. Ils ont tout bloqué jusqu’à 13 heures. C’est une erreur stratégique de ma part. Je n’aurais pas dû attendre les jeunes. J’aurais dû les précéder. Il y aura d’autres manifestations », a dit à Félix Tshisekedi, président du Rassemblement.

Il a également félicité les militants du Rassemblement et d’autres mouvements qui ont manifesté en dépit de l’interdiction des autorités politico-administratives.

« La dictature continue. Vous avez eu la preuve aujourd’hui. Je félicite tous les militants de Kinshasa et de l’ensemble du pays d’avoir bravé la peur et montré à la face du monde que ce pouvoir est aux abois. C’est ensemble que nous allons le mettre hors d’état de nuit », a-t-il ajouté.

Martin Fayulu, Jean-Bertrand Ewanga et Jean-Marc Kabund avaient été interpellés par la police et verbalisés avant d’être relâchés.

 

Actualité Commentée 21/11/17Robert Mugabe démissionné olive Lembe le sexe ne remplace pas le pouvoir. Le Rassemblement en marche ce 30 novembre 2017. Élections en RDC: La Grande Bretagne salue le rapport publié par la CENCO Nangaa répond à la CENCO: Impayés depuis deux ans, des policiers congolais sollicitent l’implication de l’ONU+ Koffira Olomide Vie ya Matolo atika teee!!!

Actualité Commentée 21/11/17Robert Mugabe démissionné olive Lembe le sexe ne remplace pas le pouvoir. Le Rassemblement en marche ce 30 novembre 2017. Élections en RDC: La Grande Bretagne salue le rapport publié par la CENCO Nangaa répond à la CENCO: Impayés depuis deux ans, des policiers congolais sollicitent l’implication de l’ONU+ Koffira Olomide Vie ya Matolo atika teee!!!23658814_557081517973277_6252981944108835539_n23659494_1905426113118553_6000588524194049440_n23722343_10212379732187110_286472673004484132_nkoffiZimbabwe Political Turmoil

Robert Mugabe finit son intervention sans annoncer sa démission+RDC toilette mawa

Au #Zimbabwe, l’adresse à la nation de Robert Mugabé, mais pas de démission à la clé… L’ultimatum contre le Président tient toujours donc. Il a jusqu’à demain, lundi midi, pour quitter le pouvoir sinon un processus de destitution sera enclenché a prévenu la ZANU-PF, le parti au pouvoir qui l’a évincé. Le président zimbabwéen Robert Mugabe a, dans un discours à la nation ce dimanche, défié les attentes en s’abstenant de démissionner, allant jusqu’à affirmer qu’il présiderait le mois prochain le congrès de son parti. Robert Mugabe s’est adressé dimanche soir en direct à ses compatriotes sur l’antenne de la télévision d’Etat dans un long discours, lu avec grand peine, mais n’a pas annoncé sa démission, comme des sources dans son entourage l’avaient laissé entendre après l’ultimatum lancé un peu plus tôt par son parti. La Zanu-PF a démis dimanche le président âgé de 93 ans de ses fonctions de président du parti au pouvoir au Zimbabwe et lui a laissé 24 heures pour renoncer à la présidence du pays sous peine d’être destitué par le Parlement. A la surprise générale, Robert Mugabe a assuré qu’il présiderait en décembre le congrès de la Zanu-PF : « Le congrès doit se tenir dans les prochaines semaines. J’en présiderai les débats ». Un discours «totalement déconnecté de la réalité» selon les War Vets Dans son discours à la télévision, Robert Mugabe a estimé que l’intervention de l’armée qui l’a placé cette semaine en résidence surveillée n’avait à aucun moment remis en cause son autorité en tant que chef de l’Etat et commandant en chef des forces armées. « L’opération à laquelle j’ai échappée (…) n’a pas remis en cause mon autorité en tant que chef de l’Etat et commandant en chef de l’armée », a-t-il fait valoir, flanqué à sa droite de plusieurs hauts responsables militaires. « Quels que soient les pour et les contre de l’opération de l’armée, moi, en tant que commandant en chef, je reconnais les problèmes qui ont été soulevés », a-t-il ajouté, avant de critiquer « les messages contradictoires du gouvernement et du parti ». « Tout cela doit cesser, alors que nous adoptons une nouvelle culture de travail », a-t-il lancé Dès la fin du discours de Robert Mugabe, les « War Vets », les anciens combattants de la guerre d’indépendance, ont appelé les Zimbabwéens à manifester. « Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi », a déclaré le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa, après l’adresse télévisée du président zimbabwéen. Zimbabwe: le fil de la journée (19 novembre 2017) Dernière étape du Tour du Rwanda ce dimanche avec une victoire rwandaise. Dans l’actualité sportive également, la finale aller de Coupe de la confédération 2017, le TP Mazembé de RDC a battu L’Afrique du Sud 2-1. C’est la chronique sport de Thibaut Cavaillès. 800.000 morts par an, c’est le tragique constat du trafic de faux médicaments ou, ce qu’on appelle, le médicament de rue. Un marché très lucratif mais surtout très dangereux. Le professeur Marc Gentilini, spécialiste des maladies tropicales, ancien président de la Croix-Rouge française et délégué général à la lutte contre les faux médicaments à la Fondation Chirac a répondu à vos questions.Screen Shot 2017-11-19 at 22.27.53Screen Shot 2017-11-19 at 22.28.15Screen Shot 2017-11-19 at 22.28.21Screen Shot 2017-11-19 at 22.28.24Screen Shot 2017-11-19 at 22.28.27Screen Shot 2017-11-19 at 22.28.33

Actualité. Commentée du 13/11/17 Affaire arrestation de Gecoco, Schekinah, Fatshi13, RFI, Actualité.cd, Gerard Mulumba tous Menteur???d’après !!+Lomami : Kamuina Nsapu bien armés sont de Retour et se réorganisent+Kinshasa : Les étudiants de l’ISTA manifestent

Actualité. Commentée du 13/11/17 Affaire arrestation de Gecoco, Schekinah, Fatshi13, RFI, Actualité.cd, Gerard Mulumba tous Menteur???d’après !!+Lomami : Kamuina Nsapu bien armés sont de Retour et se réorganisent+Kinshasa : Les étudiants de l’ISTA manifestent

Actualité Commentée du 12/11/17 Activistes et opposants combattants Diaspora seraient sur une liste noire qui les empêche d’acquérir le passeport biométrique (VSV)+ Une brève transition sans Kabila représente probablement le meilleur moyen de s’assurer de la bonne tenue des élections (HRW) +Fred Bauma à la Chambre des représentants des États-Unis : « Les USA doivent pousser Kabila à la démission »

Plusieurs activistes et opposants seraient sur une liste noire qui les empêche d’acquérir le passeport biométrique (VSV) Une brève transition sans Kabila représente probablement le meilleur moyen de s’assurer de la bonne tenue des élections (HRW) Fred Bauma à la Chambre des représentants des États-Unis : « Les USA doivent pousser Kabila à la démission »

rendez-vous a ne pas manquez Samedi 11 novembre 2017 Marche de la libération du Kongo Rdv Place de Clichy à 13h30. Mabe ekoti na Belgique. peuple Congolais nous allons récupéré notre Ambassade. pas d’élection que nous ne gagnerons pas mais ont nous impose par la Communauté internationale

Demain Samedi 11 novembre 2017 « marche de la libération du Kongo » RDV à 13h30 à la Place de Clichy.

rendez-vous a ne pas manquez Samedi 11 novembre 2017 Marche de la libération du Kongo Rdv Place de Clichy à 13h30. Mabe ekoti na Belgique. peuple Congolais nous allons récupéré notre Ambassade. pas d’élection que nous ne gagnerons pas mais ont nous impose par la Communauté internationale23376970_10159573783995344_1034867152_o23416251_1608198065911367_1734873103_n22791723_508097786216572_6942962196437579146_o21270998_1319219091536822_3483806592803276812_n02416406842_1271457392930325_835889221928690005_n-116195874_10212060976618563_7417554526666302736_n414359252_334503726899254_1926832120032123049_n14364646_334505160232444_1028413324064494507_n14370440_334506433565650_2454306729955781832_n14291622_334501396899487_7360243306125558177_n14358760_334504766899150_2124641582113598351_n14355735_334505130232447_2381849703503316800_n13265945_237039580003833_219436032500620459_n

Secret Dévoilé: Corneille Nangaa fut Burundais, Abbas Kayonga fut Burundais. le «policier» Gerard MUKESHIMANA n’a pas de numéro matricule de la Police (PNC) et ne parle autre langue que le KINYARWANDA. Martin Fayulu, kovo Ingila attraper chez Norbert Basengezi

Corneille Nagaa quand il était encore Burundais et quand il change d’être Congolais et votre Votre President de la CENI. Abbas Kayonga quand il était venu en délégation Burundais et maintenant Congolais ses propres éléments de l’armée. Arrêté pour tracasseries, intimidations, utilisation abusive des gaz lacrymogènes contre les manifestants, le «policier» Gerard MUKESHIMANA n’a pas de numéro matricule de la Police Nationale Congolaise (PNC) et ne parle autre langue que le KINYARWANDA.

Comment s’est-il retrouvé avec la tenue de la PNC ?

En tout cas, il serait mieux de dire au peuple congolais si le pays est déjà vendu aux rwandais pour qu’il cesse de s’inquiéter.

%d bloggers like this: